M
Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31


L'eau

L’hydroélectricité

Pour produire de l’électricité avec de l’eau, on utilise la force de l’eau qui tombe. Si elle ne tombe pas naturellement (chute, cascade), on construit un barrage. L’eau tombe sur une turbine qui en tournant, produit de l’électricité. L’hydroélectricité est la plus vieille manière de fabriquer de l’électricité en grande quantité. Quand elle a été inventée, au cours du XIXème siècle, on l’a appelée « la houille blanche » car elle pouvait remplacer le charbon (la houille) pour fabriquer une énergie propre : l’électricité.

En Aveyron, il y a seize usines hydroélectriques de grande importance, appartenant à EDF.

 

• Sur le Lot et ses affluents, on trouve : Sarrans, Brommat, Montézic, Couesque, Maury, Cambeyrac, Castelnau, Golinhac et Cajarc.

• Sur le Tarn et ses affluents, on trouve : Pinet, Le Truel, Le Pouget, La Jourdanie, La Croux.

• Sur le Viaur et ses affluents, on trouve : Bage, Thuriès.


Mais attention : chaque barrage ne correspond pas à une usine. Par exemple, il n’y a pas d’usine à Pareloup. En réalité, l’eau du lac artificiel est acheminée sous la terre par des conduites vers l’usine d’Alrance puis vers celle du Pouget, sur le Tarn.                                 

On trouve également 150 micro-centrales hydroélectriques dans le département : ces petites installations de faible puissance sont privées. Elles alimentent une maison, un hameau, une entreprise ou servent à produire de l’électricité qui sera ensuite vendue à EDF.

 

L’énergie hydroélectrique est très pratique car on peut stocker l’eau et ne la faire passer dans les turbines que lorsqu’on a besoin d’électricité. Mais cela peut être remis en question lors des périodes de grande sécheresse comme c’est le cas des douze dernières années. Autre problème : on ne sait pas comment éliminer la vase qui concentre les polluants et attire les parasites.

 

Les usines marémotrices

L’attraction de la Lune sur la Terre provoque un phénomène bien connu sur les côtes : les marées. Sur l’estuaire de la Rance, en Bretagne, un prototype d’usine marémotrice a été construit dans les années 60. Le principe est assez simple : en montant ou descendant, l’eau de la marée fait tourner un groupe de turbines dans un barrage. En réalité, ce type de barrage ne concerne finalement que très peu d’estuaires ou de baies dans le monde car il faut une amplitude de marée très forte. De plus les baies et les estuaires sont aujourd’hui protégés. Mais l’énergie des océans reste très prometteuse : en Angleterre, en Norvège, au Portugal, au Canada, de nouvelles technologies se développent peu à peu pour capter l’énergie des vagues, des marées sous-marines ou même l’énergie thermique des océans. Il n'y a bien entendu pas d'exemple en Aveyron !

Lettres d'information

Vous souhaitez recevoir notre lettre d'information ?
Inscrivez vous !
Please wait

Contactez Nous

Required *

 

Nos Partenaires