D

M

D

D

M
Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31


Le Crapaud accoucheur ou Alyte accoucheur

Drôle de nom que celui du Crapaud accoucheur. Il le doit à son mode de reproduction unique dans le monde des amphibiens : c’est le mâle qui porte les œufs sur le bas du dos jusqu’à leur éclosion. Le Crapaud accoucheur s’accommode d’un grand nombre d’habitats mais il est mieux représenté en zone de montagne qu’en plaine. Il affectionne les lieux aux sols meubles (sable) ou offrant de nombreux abris (vieux murs, tas de pierres) : c’est là qu’il aménage son terrier. Il n’est en contact direct avec l’eau que lors de l’éclosion des œufs qui peut avoir lieu dans des mares, des fossés, des abreuvoirs, aux bords de ruisseaux…

 

Les têtards sont omnivores (végétaux, détritus, cadavres) alors que les crapauds adultes mangent essentiellement des invertébrés (insectes, araignées, mille-pattes, escargots, limaces, vers de terre), et très exceptionnellement de petits vertébrés comme les lézards.

 

En Aveyron, le Crapaud accoucheur est bien représenté jusqu’à 1300 m d'altitude.

 

Malgré la destruction de certains de ses lieux de pontes, cette espèce protégée ne semble pas menacée…

 

Ce qui n’est pas le cas dans de nombreuses autres régions françaises ! L’incubation des œufs se faisant hors de l’eau, le Crapaud accoucheur semble moins souffrir que les autres amphibiens de l’introduction de poissons rouges dans les points d’eau caussenards (lavognes). Ce véritable fléau cause d'importants carnages sur les œufs et les larves d’amphibiens et d’insectes aquatiques.

 

Pour découvrir les Amphibiens de l'Aveyron rendez-vous sur la partie inventaire du site portail Aveyron environnement...

Lettres d'information

Vous souhaitez recevoir notre lettre d'information ?
Inscrivez vous !
Please wait

Contactez Nous

Required *

 

Nos Partenaires