Menu Content/Inhalt
Accueil Amphibiens Espèces aveyronnaises
Espèces aveyronnaises PDF Imprimer Envoyer

Amphibien signifie « double biologie ». Ils passent une partie de l’année en phase terrestre, l’autre en phase aquatique (généralement plus courte) :

- phase aquatique : reproduction et ponte + stade larvaire
- phase terrestre : migrations et hivernage

Les Amphibiens ont la peau humide et sans écailles. Ce sont des animaux à sang froid, c’est-à-dire que la température corporelle évolue avec celle de leur environnement. L’activité est plus réduite par temps frais. Ils peuvent prendre des « bains de soleil » pour augmenter leur capacité d’action. En hiver, la baisse de la température peut rendre toute activité impossible. Ce désavantage est compensé par un faible besoin en nourriture et une consommation très faible en énergie.


Les Amphibiens sont divisés en 2 ordres :

- les Anoures, qui n’ont pas de queue à l’âge adulte et un corps court et trapu => Grenouille, Crapaud, Rainette…
- les Urodèles, qui ont un corps allongé et une queue à l’état larvaire et adulte => Triton, Salamandre…

 

C’est le groupe animal le plus en danger sur la planète. Les amphibiens sont de très bons bio-indicateurs de l’état de santé de l’environnement : eaux et sols.

De plus, les espèces d’amphibiens sont peu nombreuses et faciles à identifier : il en existe 13 espèces en Aveyron sur les 38 identifiées au niveau national.


Anoures Urodèles
Alyte accoucheur Salamandre tachetée
Crapaud commun Triton marbré
Crapaud calamite Triton palmé
Pélodyte ponctué
Pélobate cultripède
Rainette verte
Rainette méridionale
Grenouilles vertes
Grenouille agile
Grenouille rousse
Cliquer sur l'image pour visualiser les différences Anoures et Urodèles
 
designed by www.madeyourweb.com