D

M

D

D

M
Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31


L'information

L'information

Chaque citoyen a le droit de connaître les risques majeurs auxquels il est soumis. Une bonne information est un premier pas vers la prévention et la protection contre les catastrophes. Il existe plusieurs niveaux d'information : certains plans ont pour vocation de prévoir et delimiter l'exposition aux risques en fixant par exemple des règles d'urbanisme, d'autres ont pour objectif d'organiser l'alerte et les secours si un événement se présente.

 

Votre mairie est votre premier interlocuteur en mettant à votre disposition le Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) présentant les risques majeurs de la commune et les consignes à suivre. Le DICRIM s'accompagne d'un Plan Communal de Sauvegarde (PCS) qui prévoit l'organisation de la commune pour faire face à un événement. Au 15 juin 2012, sur les 151 communes d'Aveyron pour lesquelles le PCS est obligatoire, 49 l'ont rédigé et approuvé, 14 l'ont engagé.
Vous pouvez également consulter les risques auxquels votre commune est soumise.

 

 

L'information autour des sites industriels à haut risque

 

• 65 communes du département sont exposées au risque rupture de barrage. Pour 33 d'entre elles, situées à l'aval des grands barrages, les mesures d'alerte, d'évacuation, de secours sont détaillées dans un Plan Particulier d'Intervention (PPI). Adopté début 2011, ce PPI est consultable dans les mairies concernées ou à la préfecture de l'Aveyron.
La Dépêche du Midi a publié un article le 22 janvier 2011 rappelant l'objectif de ce document.

 

• Trois établissements relèvent de la Directive Seveso en Aveyron : la CNAM à Viviez et l'entreprise Rouergue Auvergne Gévaudan Tarn (RAGT) sur le Plateau Central à Calmont sont au seuil bas tandis que le site de la Société Béarnaise des Gaz Liquéfiés (SOBEGAL) est au seuil haut en raison des risques plus élevés qu'il présente et du risque d'effet domino sur les installations voisines de la RAGT. C'est pourquoi il dispose d'un plan distinct appelé Plan de Prévention des Risques Technologiques visant à réduire l'exposition au risque. La mise en oeuvre de ce plan est suivie chaque année par un Comité Local d'Information et de Concertation.


La Directive Seveso III entrera en vigueur en 2015 et renforcera encore l'obligation d'information du public. Les citoyens pourront ainsi avoir un accès direct, via Internet, aux informations relatives aux installations Seveso situées à proximité de leur domicile, aux programmes de prévention des accidents et aux mesures d’urgence pour mieux réagir en cas de nécessité.

Lettres d'information

Vous souhaitez recevoir notre lettre d'information ?
Inscrivez vous !
Please wait

Contactez Nous

Required *

 

Nos Partenaires