Menu Content/Inhalt
Accueil Biodiversité
S'informer - La biodiversité PDF Imprimer Envoyer
Index de l'article
S'informer
Les paysages et les milieux
La flore
La faune
Protection et gestion

Protection et gestion

L’Aveyron dispose d’une richesse biologique considérable ; de ce fait, la gestion et la protection de cette biodiversité sont des enjeux importants pour le département. Deux types d’actions peuvent être mises en place : d’une part la protection des milieux et des habitats où vivent plantes et animaux, d’autre part la protection de ces espèces en tant que telles.

Des habitats...

"On ne peut protéger que ce que l’on connait bien". C’est pour cette raison, qu’avant même de classer un territoire, on inventorie les sites qui nécessitent une attention particulière. Depuis 1984, le Ministère de l’Environnement a lancé un inventaire national des Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique Floristique et Faunistique (ZNIEFF). La loi oblige à tenir compte des ZNIEFF dans les projets d’aménagement, d’équipement ou de production. En Aveyron, on compte 191 ZNIEFF depuis le programme de modernisation des ZNIEFF finalisé en 2010. D’autres inventaires complémentaires ont été et seront effectués dans le cadre de programmes européens, notamment pour : les tourbières et zones humides, les Zones Importantes pour la Conservation des Oiseaux (ZICO), le patrimoine géologique et forestier et pour l’Atlas de la Biodiversité des Communes (ABC), ainsi que de nombreux inventaires pour la connaissance de la flore et de la faune. Une fois les zones d’intérêt repérées, reste à mettre en place un large éventail de dispositifs de gestion et de protection de ces milieux.

La Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Midi-Pyrénées apporte plus de précisions sur ces dispositifs.

… aux espèces

Nombre de plantes et d’animaux bénéficient d’une protection intégrale au titre de la loi de juillet 1976.
Le Muséum National d’Histoire Naturelle édite et tient à jour la liste rouge des espèces menacées de France.
Dans l’Aveyron, plusieurs mammifères bénéficient d’une protection intégrale (liste non exhaustive): tous les chiroptères (chauves-souris), la Genette, l’Ecureuil roux, la Musaraigne aquatique, le Hérisson, le Castor, la Loutre. Côté oiseaux, tous les rapaces diurnes (vautours, milans, busards, buses, faucons, etc.) et nocturnes (chouettes et hiboux), ainsi que la presque totalité des passereaux (traquets, pipits, mésanges, etc.) sont protégés. Et l’inventaire n’est pas fini car il comprend aussi les reptiles (couleuvres, lézards et vipères) et les amphibiens (tritons, salamandres, crapauds, rainettes, grenouilles dont la plupart des espèces aveyronnaises sont strictement protégées). Figurent aussi de nombreux insectes comme le Grand capricorne, la Rosalie des Alpes, la Magicienne dentelée, la Proserpine, le Zygène cendré,… Quant aux plantes, la plupart des orchidées sont protégées (Sabot de Vénus, Ophrys de l’Aveyron, etc.), ainsi que de nombreuses espèces endémiques des Causses et des Cévennes (Ancolie des Causses, Arabette des Cévennes,…) ou inféodées à des milieux particuliers …
Et les autres ? Gibier et espèces nuisibles sont également répertoriés par le Conseil Départemental de la Chasse et de la Faune Sauvage qui revoit chaque année la réglementation et édicte des plans de chasse.



 
designed by www.madeyourweb.com