D

M

D

D

M
Aucun évènement dans le calendrier
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31


Les changements climatiques

Le climat change, et c’est normal ! Aussi provocante que puisse paraître cette affirmation elle est véridique. Lors des périodes de glaciation, le climat était différent de celui d’aujourd’hui puisqu’une bonne partie de la France était recouverte de glaciers. Ces modifications qui interviennent à intervalles réguliers sont liées à un ensemble de facteurs naturels comme la variation de l’inclinaison de l’orbite terrestre ou la diminution du rayonnement solaire. Mais ces changements interviennent à l’échelle des siècles voire des millénaires, ce qui est bien différent de ce qu’on commence à percevoir aujourd’hui et que l'on qualifie de réchauffement climatique.

 

Il y a donc changement climatique et… changement climatique. Celui qui monopolise les écrans de nos télévisions depuis plusieurs années n’a rien de naturel. Il tire son origine de la révolution industrielle et de la naissance de notre société de consommation très dépensière en énergie. Les combustibles fossiles dégagent des quantités importantes de gaz à effet de serre (principalement du dioxyde de carbone, du méthane et du protoxyde d’azote). Ces gaz créent une sorte de couvercle autour de la terre, empêchant les rayons solaires qui rebondissent à sa surface de se dissiper dans l’espace. Plus on dépense de l’énergie fossile, plus on rejette ces gaz et plus la température à la surface de la terre augmente.

 

Les effets du réchauffement climatique sont déjà perceptibles et la situation n’est pas près de s’améliorer. Le modèle climatique de Météo France a été utilisé pour faire une prévision de cette évolution sur la période 2050-2100. Il ne donne bien sûr que des tendances mais elles restent alarmantes. Si l’on se base sur le scénario A2 - qui cible sur une augmentation des émissions de gaz à effet de serre équivalente à celle actuelle - du Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC), le climat aveyronnais va largement se modifier. Toutes les saisons seront plus chaudes qu’à l’heure actuelle et le printemps et l’été seront beaucoup plus secs ce qui aura un impact négatif sur les réserves en eau.

 

En revanche, les précipitations pourront être très abondantes certains mois d’hiver : c’est tout le régime des pluies qui sera profondément bouleversé. Il est difficile de chiffrer l’amplitude du réchauffement car la variabilité entre des hivers plus ou moins froids va se maintenir. Mais globalement, il est certain que la température va augmenter.


A titre d’exemple, d'après cette simulation, pour l’année 2050 en Aveyron, le mois le plus critique sera juillet avec une augmentation de la température de 11°C par rapport à aujourd’hui ! Cela ne sera heureusement pas le lot quotidien : testez vous-même le simulateur pour vous en rendre compte. En tous les cas, une chose est sûre, il est du devoir de chacun d'entre nous de mettre tout en oeuvre dès aujourd'hui pour limiter l'augmentation de la température, en diminuant notre consommation d'énergie et l'utilisation des gaz à effet de serre.

Lettres d'information

Vous souhaitez recevoir notre lettre d'information ?
Inscrivez vous !
Please wait

Contactez Nous

Required *

 

Nos Partenaires